Slow-dye

Brouillon d'un livre à paraître...   

  

La cuve indigo organique selon Michel Garcia

Nous devons cette méthode de cuve organique à Michel Garcia. Sa méthode est si simple qu'on n'y croit pas... et pourtant!

Dans du jus de henné chaud (le réducteur), on introduira la poudre d'indigo en pâte. On alcalinisera avec de la chaux, à des degrés divers selon qu'on teint du coton ou de la laine. On entretient la réduction ensuite avec du fructose en poudre (achat en magasins de diététique), des oignons, des bananes -- toutes les sources naturelles de fructose.

D'autres variantes existent, plus classiques.

Pour le coton et le lin, on peut préparer une cuve au fer. La laine et la soie, plus sensibles, préfèreront une cuve organique à la Michel Garcia comme je la résume ci-après. Il existe d'autres techniques au naturel, comme la cuve de fermentation à la japonaise, dont la gestion est trop complexe pour nos besoins d'artisans d'art. Les deux cuves dont je propose la recette sont très fiables.

La version classique à l'hydrosulfite est résumée ici.

Dans la cuve organique, je ne teins que les toisons, rubans/mèchese et fils ainsi que les shiboris. Pour les tissus unis (de laine,soie, coton, lin, etc. quels qu'ils soient), je trouve que la cuve à l'hydrosulfite donne des résultats plus propres. Peut-être pas pour l'environnement...

Voir la recette pas-à-pas.

Alcalinisant pour la cuve

N'utiliser que de la chaux pour cette cuve-ci. Les autres alcalinisants (ammoniaque, lessive de cendres, etc.) ne sont pas efficaces. Ne pas utiliser l'eau de chaux qu'on peut récupérer d'un seau de chaux en pâte, car la conservation de la cuve ne serait pas aussi optimale. On n'obtiendrait pas la croûte de carbonate de calcaire qui fait bouchon.

Réducteur organique * sources cuisine de fructose

Doses de fructose (check?). Raisin : 8g/100g ; pomme, poire, kaki, cerise, kiwi, banane, grenade : 4.3 à 6g/100g ; prunes, oranges, etc. : 2 à 3g/100g. Champion du fructose : le fructose poudre bien sûr, mais aussi le miel 40g/100g (ce qui ferait cher la cuve, n'est-ce pas?). xx agave

Je trouve bien plus simple d'acheter du fructose en poudre.

Maiwa Handprints donne comme quantité (si je ramène tout à 50g d'indigo):

Personnaliser le travail

Toutes les poudres d'indigo ne se valent pas, toutes les cuves ne produisent pas le même résultat. Faites des échantillons comme celui-ci:

Un morceau de coton, trempé successivement à échéances précises dans la cuve d'indigo. Cela permet de connaître la force de la couleur selon les trempages.