Slow-dye

Brouillon d'un livre à paraître...

 Lire la suite
  

21.7.2014 Ma bibliographie en teintures végétales au naturel page 4 : les livres qu'on peut lire a la rigueur...

Car ils sont soit peu experts (le Flint), soit des répétitions du déjà connu.

 

Voir le résumé de ma bibliographie

The Handbook of Natural Plant Dyes, de Sasha Duerr
(SD dans les abréviations)

Très sympa, naturo, "teinturière sauvage", mais un peu bricoleuse. Les quelques conseils que j'ai essayé d'appliquer: no result...

Eco Colour d'India Flint
(IF dans les abréviations)
aussi teinturière sauvage, tout à fait bricoleuse, elle joue avec les matières. Pour les artistes, en aucun cas pour un teinturier qui veut comprendre ce qu'il fait. Certainement pas pour les écolos, car elle bricole du non-durable et abîme de belles matières nobles. Peu fiable au plan technique.

NB novembre 2015. Je viens de le refeuilleter, je range mes livres avant de les vendre en occasion. C'est un beau livre, superbement mise en page, mais je suis sidérée: trois quart des infos techniques sont carrément fantaisistes! Je me retrouve dans la même situation qu'en nutri, face à des gourous qui inventent le réel, mais avec tant de culot et un ton si catégorique qu'on s'y laisserait prendre...



Harvesting Color: How to Find Plants and Make Natural Dyes , de Rebecca Burgess

Teintures sauvages à partir de récoltes indigènes. Sources californiennes, à adapter à nos sources franco-belges en repérant chez Cardon le type de colorant.

Très enthousiasmant, pour se donner envie de se lancer. Techniquement pauvre, beaucoup de jaunes (merci, on en a à la pelle dans les jardins); et tristes en plus... Esthétiquement: super jolie présentation. Editorialement: blablas sans fin (et paragraphes manquants, mais bon je peux pas trop faire la maligne vu mes propres mises en page dans les livres papier).

Je l'ai acheté pour retrouver les fondements de la technique de Carol Leigh sur le phytolaque, elle ne fait que répéter ce qu'on trouve sur internet.

Mais bon, elle nourrit intellectuellement la mouvance actuelle: écolo/locavore (dont je fais partie).


Retour résumé bibliographie