Slow-dye

Brouillon d'un livre à paraître...

 Lire la suite
  

21.7.2014 Ma bibliographie en teintures végétales au naturel page 3

Voir le résumé

Des livres que j'ai lus une ou deux fois, mais que je parcours moins que les premiers cités

Connaissance des teintures végétales, d'Eric Figue-Henric, 1980, trouvé en brocante (très pragmatique, par un praticien du filage style Cévennes 75, laine et mordants) et orienté plantes sauvages du coin (Cévennes je crois). Très daté '80, car mordants d'étain, de chrome, etc. On y retrouve toutes les pistes des Anne Rieger & Cie, il a dû suivre les cours de Lydie Nencki dans les années '70 (Leuchs etc.). Trouvé à 12€ sur priceminister.
abréviation dans mes notes: FH.

Teindre avec les plantes : Les plantes tinctoriales et leur utilisation, par Elisabeth Dumont.

Présentation éditeur: "Teindre le tissu avec les plantes est une pratique très ancienne, délaissée depuis l'avènement des teintures synthétiques, mais qui suscite de nouveau l'intérêt. Vous trouverez dans ce guide : - Le principe et les étapes, illustrées pas à pas, du processus de teinture. - Les principales plantes tinctoriales, sauvages ou cultivables, comment les utiliser, et les couleurs qu'elles permettent d'obtenir. - Les indispensables notions de chimie pour mieux comprendre, des anecdotes historiques, et un carnet d'adresses. Elisabeth Dumont, biochimiste de formation anime, dans la région du Perche, des ateliers de teintures à la «Maison botanique» de Boursay, association consacrée aux relations entre l'homme et le monde végétal (...) Dans ce livre, le parti a été pris de ne présenter que des plantes locales du Nord de la France, sauvages ou cultivées, ce qui explique que certaines plantes méditerranéennes ou exotiques n'y figurent pas. L'ouvrage n'épuise évidemment pas le champ immense des possibles dans le domaine des teintures...."



Teintures naturelles (plus de 130 recettes expérimentées et partagées, grand teint, petit teint) de Karin Delaunay-Delfs
(abréviation dans mes notes: KD)

Des recettes détaillées, par ton et par matière, par une teinturière très expérimentée. Bémol à mes yeux: livre pour ceux qui aiment être pris par la main. Moi je ne m'y retrouve pas vraiment, car il n'y a pas de synthèse. Un peu comme dans les livres de cuisine: la même recette à un iota près, mais il faut tout relire pour découvrir le petit iota qui se cache.

Très belles photos, engageantes.

NB 2014: quelques erreurs techniques, ne pas prendre à la lettre (p. ex. la cuve d'indigo au fer est idéale pour les laines?)

Présentation de l'éditeur. Karin Delaunay-Delfs découvre la tapisserie d'art en 1971. Insatisfaite des laines qu'elle trouve dans le commerce, elle se met à teindre elle-même toutes sortes de fibres : laine, soie, coton, lin, chanvre, abaca, raphia... Mais les teintures chimiques la déçoivent également.

Elle consulte l'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert, se familiarise avec les directives de Colbert, se plonge dans d'anciens manuels : la découverte des teintures naturelles est pour elle une révélation. Elle ne cesse depuis d'expérimenter, toujours curieuse de connaître et d'échanger des recettes avec des teinturiers du monde entier.

Sa formation initiale de biochimiste lui permet de comprendre, et de faire comprendre, les processus en jeu, de mieux choisir ses plantes tinctoriales, de préparer ses fibres et ses bains, puis de teindre et nuancer ses couleurs...

Elle enseigne la tapisserie et la teinture à des élèves de tous horizons, notamment au Conservatoire des Ocres et de la Couleur en Provence, ainsi qu'à Toulouse et Paris. Grâce à sa formation, son exigence et son expérience, à sa passion d'échanger et de transmettre, Karin Delaunay-Delfs offre au lecteur un ouvrage généreux où les amateurs de teintures  naturelles pourront puiser pour faire leurs propres expérimentations.

On peut lire des extraits ici

A Garden to Dye For: How to Use Plants from the Garden to Create Natural Colors for Fabrics and Fibers de Chris McLaughlin  142 pages. Je me suis fait avoir par des blogs et des commentaires sur amazon, comme un bleu. Rien de bien nouveau si on a lu les deux livres de Jenny Dean. Surtout utile pour le jardinier des plantes tinctoriales 2014 -



Je n'ai pas lu un des livres fondateurs de la mouvance années 80: La science des teintures animales et végétales, par Lydie Nencki, qui a mis le pied à l'étrier d'Anne Rieger et autres papies de la teinture. Trop rare pour que mon budget me le permette (365€). Je le trouverai bien en consultation à la BNF.


Retour résumé bibliographie