Slow-dye

Brouillon d'un livre à paraître...   

Battle des engrais nature urine ou purin d’ortie?

23.5.2022 Au jardin du teinturier, je ne fabrique pas du purin d'ortie, malgré les bonnes recommandations de mon ami Pierre Masson, qui était mon maître en biodynamie. Je laisse les orties désherbées au pied des plantes et j'engraisse le potager avec de l'urine diluée.

 



source: https://www.lejardinvivant.fr/2020/02/26/comparatif-urine-humaine-purin-dortie/

 

Lire aussi chez le même Christophe Gatineau: https://www.lejardinvivant.fr/2017/10/29/urine-au-jardin/

Je n'ai lu sur aucun site ad hoc que l'urine peut être très acide (pH 5 pour certains sujets - la moyenne actuelle est à 6, alors que les manuels de physiologie prétendent que l'urine est quasi neutre). Vérifier alors le pH, et rectifier le cas échéant. Toutes les plantes n'aiment pas l'acidité. Je rectifie avec des cristaux de soude ou de la chaux, dans la bouteille où l'urine est diluée. Une pincette suffit, cela dépend de primo la dureté de votre eau et secundo de l'acidité de l'urine.
Deuxième précaution: ne pas engraisser d'urine chaque semaine, on saliniserait trop le sol. Qui trop enlace rate le train, dit-on.

Je récupère aussi le produit de ma toilette sèche, que j'appelle "la litière de mémère", pour le compost.  C'est ainsi que je lutte contre l'aberration écologique de l'épuration délirante à cause de nos déchets, que j'ai découverte lors d'un stage chez feu Joseph Orszagh (http://www.eautarcie.org/01b.html).