Slow-dye

Brouillon d'un livre à paraître...   

  

Phytolaque-sureau: test 09.19 - résultats 3

29.9 Suite des tests du 26/9 au matin: mes résultats de teintures végétales à froid et à chaud, en phytolaque et en sureau, au jour 4..

 


encore humides, rincés -> sous-évaluer la couleur finale
gauche: SU19_2 sur soie bouclette de Francis & Bart, 2j dans bain froid
puis série phytolaque
PHY19_2 froid 4jours sur coton - où j'apprends que le bain acide détruit probablement le mordançage à l'acétate d'alumine maison. Le meilleur moyen de vérifier: replonger le coton dans un mordant, voir si la couleur se ravive.
PHY19_2 froid4 jourd sur merinos ruban non M: encore plus foncé dans la zone cardinalice
le reste: PHY19_1 décoction semibouillon puis repos en bain nr 2 à froid 4j


Les écheveaux séchant, rougeatres: à chaud; violets: à froid.


Les écheveaux au sureau, séchant dehors: les 3 bains en cours pour les teintures finales ont été contaminés par du fer, j'ai dû faire une fausse manoeuvre, comme utiliser un baton d'une cuve à l'autre. Avec le fer, ça va vite!





Les essais au phytolaque au jour 4, de 5 à 10 selon les abréviations du premier billet ,secs
5 à 7 à droite: sur décoction chaude, mais trempage long à froid
8 à 10 à gauche: sans aucune cuisson, à froid (où le cuivre ne révèle rien


Les essais au sureau et fer, de 11 à 16 - laine: les petits bains en weks étaient pourtant super riches en colorants. Jolies couleurs, mais très pastels pour des densités pareilles.

Le coton et la soie ont bien pris les couleurs attendues: prune et gris oeil de vert avec fer ou cuivre.






Retour aux archives