Slow-dye

Brouillon d'un livre à paraître...

 Lire la suite
  

2.9 Phragmites et solidago

Ou comment teindre avec des plantes quasi sauvages (solidago, se reproduit à toute allure) ou carrément des mauvaises herbes (roseau).

J'ai pu glaner hier dans le jardin chez Pascaline, près de Rochefort, des fleurs de solidago et de roseau des marais, alias phragmites de son nom latin.

J'ai tenté un premier monobain, pour voir: une poignée de chaque plante dans de l'eau déminéralisée, avec un peu de symplocos en poudre comme mordant et les fibres. Parfait! ça donne un beau jaune soleil et un vert d'eau lumineux (pas vraiment comme sur la photo, mais presque)

J'ai ensuite procédé à la teinture d'une partie de mes filés main récents, alunés à 8% (je mets peu d'alun car j'utilise de l'eau "déminéralisée" alias récup' du séchoir), en bouillon classique à 70°C, 45 minutes. Laissé refroidir dans le bain, puis rincé et séché à l'ombre.




Merci Pascaline! Je n'ai pas noté les quantités de fleurs versus la laine. Mais clairement, je pourrai utiliser bien moins de solidage, pour un ton plus doux. Car ces 3 écheveaux partiront dans un bain d'indigo pour les verdifier. Patientons le temps que je relance la cuve d'indigo (demain, on disait...). Je n'ai plus teint depuis l'été 2017, j'ai dû ranger la buanderie, car les odeurs devenaient prégnantes. La cuve d'indigo quasi épuisée a fait partie des grands nettoyages. Je la relancerai avec des résidus de pommes, que j'ai récupérés après pressage du jus au potager collectif.

En séjour en bord de mer avant-hier, j'ai voulu vérifier la couleur des phragmites que j'y trouve à foison (j'ai une surprise de jaune l'année passée; or le jaune on n'en a que trop en teintures).

  • J'avais pris un bout de laine mordancée avec moi.
  • J'ai cueilli quelques sommités fleuries de roseau, bien bordeaux.
  • Je les ai fait cuire (facile, dans mon camping car). En hotel, j'aurais laissé dans un verre rempli d'eau bouillante.
  • J'ai laissé la laine dans le bain bouillant. Super! Beau ton vert tendre aussi.

Et me voilà partie pour une cueillette bien volumineuse.