Slow-dye

Brouillon d'un livre à paraître...

 Lire la suite
  

20.9 Suite essais au phytolaque

Suite du 16.9

à gauche: teinture en eau chaude +- 60°C - à droite: à froid

J'ai laissé un autre bout de nappe mérinos mordancée au vinaigre dans le jus de phytolaque, à froid (mordancé: trempoté 24h dans un bain acide à +- 4 de pH).

Le temps de revenir de Montauban et de déballer, ça doit faire 48 heures. Comme l'a eu Blanchette de tricofolk, j'ai eu un franc violet. Différent du rouge en hypocuisson que j'ai eu le 16/9. Il doit y avoir un fond de bleu qui disparaît à la cuisson? C'était la même eau, le même pH.

Test 2. J'ai fait tremper 12h dans un bain vinaigré chaud une poignée d'alpaca non cardé (de Furnes), de mohair en ruban, de polwarth en ruban, de soie maulbère (après les avoir lavés au liquide vaisselle et eau chaude, pour éliminer les résidus de graisse de filage). J'ai dilué d'eau du robinet le jus ainsi que la pulpe (dans une étamine). Ici à Nivelles, l'eau est hyper calcaire. Vinaigré -> pH: 3.5. J'ai réchauffé à 60°C. Couvert, laissé à chaud pendant 2 heures, délai après lequel le liquide est encore à 44°C.

J'ai prélevé une partie, je relance une rechauffe. Dans l'ordre alphabétique de gauche à droite : alpaga, mohair, polwarth, soie

C'est bien violacé, madame Michu... Le 16/9 j'avais eu du rouge sur le merinos.

La soie: jolie rose, sans plus. On s'en doutait. Les autres teinturières amateurs avaient obtenu les mêmes tons très doux avec la soie. Il faudrait une autre technique? Ou un autre mordançage?

Trève de violacés, j'ai relancé une rechauffe de la casserole de phytolaque à 80°C pendant 1 minute, puis éteint/couvert. Le résultat est tj rose sur soie mais plus rouge sur les autres.
J'ai passé une partie en bain alcalin (pH 9.5 40°C): quasi pas de changement de teinte, peut être plus lumineux, sans plus.
J'en ai trempé une partie pendant 5 minutes dans un bain chaud de sulfate de fer et un peu de noix de galles (pouvait être froid, mais voilà c'était chaud): rouge devient lie de vin pour mohair, "vieux rosé foncé" ou prune pour alpaga (je n'ai pas d'autre terme), lie de vin pour mérinos et gris bleuté pour soie.

gauche à droite: alpaga, mohair, merinos, soie
bas en haut: 1er bain, relance rechauffe à 80°C, post-bain de sulfate de fer/gallique

Ce sont mes petits bouts à tester. Voici les nappes plus volumineuses que je vais filer:

Pour info: j'ai filé un peu de mérinos, et exposé sur le parebrise avant de ma camionnette. Pour capter ce qu'il reste d'UVs en BE à cette période. J'ai envoyé la même cartelette à ma fille à Toulouse, qui va tester la résistance.

 

Lire page 3