Slow-dye

Brouillon de mon livre à paraître "Teintures végétales pour les curieuses et les flemmardes"

plus

18.12 Pourquoi laver avant teinture?

Ceci vaut pour les teintures naturelles ou synthétiques.

Pourquoi laver ou même décatir? C'est particulièrement flagrant sur le coton et le lin, un peu moins sur la laine et la soie.

J'ai déjà montré les photos faites par Maiwa Handprints:

le même coton en cuve d'indigo, à gauche non lavé non décati; à droite bien décati, c'est à dire débarrassé des cires et pectines etc.

Un autre exemple sur du fil teint en bobine

Des bobines de coton mercerisé rose bébé palot, achetées en brocante sociale : je les ai laissés en bobine (la prochaine fois, je ficherai un baton au centre); je les ai laissés tremper dans un bain de garance. Effet irrégulier, qui est certes à la mode, mais qui me rappelle qu'il faut vraiment décatir...

là c'est pas très clair

ici, on le voit vraiment mieux...

Exemple sur alpaga soie de Drops (Lace)

La photo est trompeuse à cause de la lumière, mais croyez-moi: la partie en bobine a été teinte en cuve d'indigo sans prélavage de la fibre. Des parties sont plus blanches, mal teintes. La partie en écheveau a été lavée en bain 60°C de lessive laine, non chauffé, mais maintenu chaud (casserole couverte) pendant quelques heures. Le fil est bien régulièrement bleu type jeans neuf.