Slow-dye

Brouillon de mon livre à paraître "Teintures végétales pour les curieuses et les flemmardes"

plus

4.12 Tests teinture à froid en extraction alcaline

Des laines mordancées ou non (selon ce que j'ai sous la main), une nuit dans une extraction alcaline selon JD (3 à 4 jours d'extraction pour la plante). Seul et avec un petit trempage en indigo (2 minutes). Toutes les laines sont soit mohair soit BFL, non lavées au départ (car rubans); mais bien lavées au détergent après teinture à froid

gaude broyée

noyaux d'avocats (pas pu les écraser ou broyer, ils sont trop secs) - le ton est vieux rose passé

santal, le passage indigo: plus bleu marine que le noir qui apparaît sur la photo

plantes mystère puis indigo:

Mystères: j'ai récupéré de l'incendie au grenier des seaux alcalins que j'avais oubliés depuis mes essais de juillet, je ne sais plus de quelle plante il s'agit entre bourdaine, rhubarbe ou bouleau - je soupçonne bourdaine ou rhubarbe car elles reviennent au beige en pH neutre (le bouleau reste rouge)

Garance - Test de fermentation acide avec une poignée de son et des EM (les fameuses souches contrôlées). Laine restée 2 jours dans le seau. Garance fermentant depuis 1 semaine à température de garage belge (couche blanche est apparue jour 5). L'orange de feu est typique de la garance dans de l'acide (la purpurine de la garance est soluble dans les acides ; l'alizarine dans les bases; il faudrait donc choisir?)

Demain photos des comparaisons d'extractions/teintures alcalines sur laines mordancées ou non. En fait: à ce stade, pas de différence. Mais on verra à la tenue lumière dans six semaines...