Slow-dye

Brouillon de mon livre à paraître "Teintures végétales pour les curieuses et les flemmardes"

plus

17.6 Teintures végétales - divers couleurs

Quelques tests hier pour vérifier les procédés

 

De gauche à droite :

  • 1 = Etamine de laine symplocos 33% 30 min ; garance classique montée douce bain 1 80% PTS+ 2 cs craie  - 1 h 70°C
Je n'ai pas tournicoté la laine pendant la cuisson -> pas bel unisson
  • 2 = Etamine de laine monobain acide/tanins ; garance  80% PTS et craie 2 cs 1h 70°C montée lente (avec 3)
  • 3 = mousseline fromage en lin ; AA ; monobain acide/tanins ; garance  80% PTS 1h 70°C montée lente (dans le même bain que 1, ajouté 5 minutes plus tard)
  • 4= Etamine de laine symplocos 33% 30 min ; garance classique bain nr 3 en montée douce + 2 cs craie  - 1 h 70°C
  • 5= Etamine de laine monobain acide/tanins brou de noix 80% PTS 1h 70°C

  • 6= mousseline à fromage en lin ; AA (parce que fait en série, mais n'était pas ici utile); monobain acide/tanins ; orcanette 100% PTS  (dans le même bain, en même temps, avec 7)
  • 7= Etamine de laine non mordancée en monobain acide/tanins orcanette 100% PTS 
Mes notes. Dans de l'eau du robinet, acidifiée à l'acide citrique (pH 4), 10g de noix de galles moulinées et 80g d'orcanette fraîche récolte (WK) + 50g d'étamine de laine non mordancée et 30g de cheesecloth de coton (AA), neutralisé par un bain rapide de lessive de cendres. Je monte à 70°C en ½ heure. J'arrête, je mets le couvercle. La laine est déjà bien prune grenat, superbe ! Le coton, on s'en doute, reste clair (rose indien). Ou bien est-ce que l'étamine a vite pris le max ? J'ajoute à ce moment un ruban de weynsleydale non lavé, protégé dans un bas nylon large. Je laisse le tout 1h, sous couvercle. Le weyns est sorti d'un ravissant mauve grisé.
  • 8 = Ruban de soie symplocos dans extrait bouleau froid pH 9 24h
  • 9 = ruban de soie dans bain 2 de garance (mélangé bain acide 1 et bain classique 4) avec symplocos dans le bain ; 1h à 70°C, puis bain alcalin
NB sans photo: Coton pérou dans seau froid de jus de bouleau pH 9 24h: rosé foncé vers rouge

De gauche à droite:

10 = petit bout de ruban (de quelle laine)?? NM dans jus de bouleau à froid 24h

11 = Ruban leicester dans même bain que 5 ci-dessus (monobain acide/tanins brou de noix 80% PTS 1h 70°C)

mes notes: 100gr de brou de noix (CG, sec), dans eau vinaigrée -> pH 4.5 + tanins de galle + nouet avec ruban laine NM et coton AA et bout étamine NM; chauffé 70°C; 10 min; arrêt; 12h à couvert.

12 = Ruban weynsleydale symplocos 33% 30 min. + bain froid de campeche et de jus de bouleau 36h, avec oxydation 10 min à heure 8 H8 (petit bout au milieu = teinte après 12h).

Mes notes: campeche à froid, mélangée à extrait de bouleau, dans bocal en verre: sorti gris plus que bleu -> dans une fin de bain symplocos  froid 12 h. Après 12h dans le bocal: devient bleu gris; retour bocal 24h: beau bleu gris aviateur

13 = Bain nr 2 (voir 7 ci-dessus) de monobain acide/tanins orcanette 100% pts (30min à 50°C)

Puis dans le même monobain acide/tanins garance 100% pts puis bain alcalin :
14 = ruban alpaga
15 = ruban weynsleydale
16 =Ruban leicester

coton bio pérou FB mordancé AA dans monobain avec nr 5 (monobain acide/tanins brou de noix 80% PTS 1h 70°C) - je sais que le coton n'aime pas l'acide mais voilà le bout de coton était là, le bain aussi...

gauche B = soie FB fin bain orcanette (voir 13)

droite C=  soie FB fin bain garance = bain nr 4 ( voir 9)

x

x

xxCuit dédoction artichauts feuilles selon MG –> à paine jauen -> cs pH 9 -> tj jaune -> oxydation : attendons

x

x

x