Slow-dye

Brouillon de mon livre à paraître "Teintures végétales pour les curieuses et les flemmardes"

plus

13.6 Teintures végétales - monobains acides à la Michel Garcia

Je vais mieux tester les monobains acides/gallique de Michel Garcia, que j'ai résumés l'année passée.

Au stage MG chez Valentine, un beau jaune sur étamine de laine avec le monobain acide de MG sur rhubarbe (photo donne verdache, peu conforme à l'original).

Aussi beau gris anthracite sur fond de vert avec monobain acide d'orcanette puis 3 trempage d'indigo.

Beau rouge cerise (pas grenat comme la technique de Leigh) sur étamine de laine avec monobain acide de garance.

cochenilles monobain acide, bien plus rouge qu'avec symplocos (mais voir effet si postbain neutre ou alcalin?)

rhubarbe en monobain acide sur étamine de laine: jaune profond

Dans les plantes que j'ai à l'atelier, je repère lesquelles contiennent des quinones, qui pourraient les rendre aptes au monobain acide de MG.

Dans la table des matières du livre de DC, je vois la garance, les rhubarbes et la bourdaine (anthraquinones) ; la carthame ( ?), l'orcanette (naphtoquinone), le noyer (naphto = juglone), le henné ( naphto = lawsone). Le rumex contient aussi des anthraquinones (émodine et franguline, comme la rhubarbe et la bourdaine).

Je l'ai reproduit au grenier en garance, sur laine des coccinelles non mordancée, puis postbain alcalin rapide pour carminiser: beau rouge vers cuivré. Mais sur laine Bleu du Maine : orange cuivré. Beau et lumineux, mais pas rouge ! Je dois peaufiner, refaire un test, j'ai peut être foiré une variable.